Stages et ateliers d'écriture

Décembre 2012
VIE DES ASSOCIATIONS
Provence
A Venelles, dans une atmosphère vivifiante, une bonne équipe se réunit un jeudi soir par mois. Le temps de l’atelier, chacun plonge au cœur de sa source intérieure, laissant jaillir l’inspiration des profondeurs de son être.
Atelier du jeudi 8 novembre
Un instantané de l’état du monde et de l’avancée de la Lumière, à travers les écrits de chacun.
Diane
Le monde n’est pas perdu. Merci Alia pour ces précieux moments de partage. Partage des valeurs, partage du cœur, je ne me sens plus seule dans cet univers chaotique. Très belles rencontres, très belles soirées.
Danielle
Un atelier simple et profond.
Monique
Rencontres authentiques, sensibles et simples. Nos intériorités en contact dans la réalité partagée.
Geneviève
Embarquées toutes dans le sous-marin intérieur et guidées par notre capitaine Alia, nous avons exploré des merveilles de profondeurs insoupçonnées.
Sophie
Dans le silence, le partage, le rire, la vie se révèle.
Pourquoi chercher dehors ce qui est au-dedans ?
L’énergie de vie est là. A nous de la placer au bon niveau.
Marie-Do
Si vous n'aviez pas été là ce soir, il m'aurait manqué quelque chose, le goût d'une amitié partagée, de cœurs enlacés, votre présence tout simplement.
Corinne
Belle assemblée où la joie et la légèreté ont côtoyé la profondeur et parfois la gravité, tout cela pour enchâsser toujours plus la perle dans son écrin.
Armelle
A Venelles, les prochains ateliers se tiendront samedi 8, dimanche 9 et jeudi 13 décembre
Limousin-Auvergne
Deux stages se sont déroulés à Marlanges à la fin d’octobre. Le premier, les 27, 28 et 29 octobre, a réuni 17 adultes. On pouvait participer une journée ou trois jours en fonction de ses disponibilités. Cela n'a altéré en rien la profondeur et l'unité favorisées par les consignes et les échanges qui ont suivi la lecture des textes. Ce fût un voyage lumineux et surprenant, comme en témoignent les participants.
… Rien ne m’est plus précieux que ce qui se joue autour de cette table, où le temps s’arrête, où la beauté de l’humain se révèle dans son essence et dans sa nudité, où le réel s’impose, palpable et invisible. Je me sens différente, plus proche de chacun de vous, plus légère. Je me sens être vous à ma façon, soudée à vous, mais détachée. Suspendue et reliée au fil d’or qui tisse la toile humaine. J’ai besoin de chacun de vous. Aussi solitaire qu’une étoile dans la nuit, mais fondue avec vous comme la Voie lactée. Responsable, c’est le mot qui remonte à la surface, responsable avec vous. Je ne sais rien, mais la direction s’indique dans le cœur ici et maintenant.
Catherine F
Trois jours intenses de partage où j’ai vu à quel point se livrer était bien plus qu’un témoignage : c’est un don de soi aux autres, à la vie.
Je me sens habité du dedans par un feu qui doit tout brûler sur son passage.
C’est un feu de vie auquel je me soumets totalement pour que ma vraie nature émerge et entre en action…
Fabrice
… Aujourd’hui c’est un nouveau départ, un départ sur de bonnes bases : celles de l’humilité, la vraie, pas celle qu’on veut faire croire aux autres…
Gabriel
… De la petite histoire de chacun à la grande histoire de l’Humanité, c’est sans aucun doute la page la plus essentielle à tourner, et il y a urgence.
La Vie, à l’occasion de certains retours, a fait ressurgir mon passé. Expérience nécessaire pour faire le choix de ne pas y succomber. Même si des lambeaux de passé peuvent s’accrocher, ils ne sont pas la réalité…
Geneviève
Un élargissement, une porte qui s’ouvre sur le monde. La reconnaissance profonde que ça n’est possible qu’ensemble. J’ai le cœur rempli, rempli d’amour et de gratitude. Merci à tous et à Alia, on a besoin de toi.
Catherine B
Ces trois jours ne sont pas des jours. Ces trois jours ne sont pas du temps, des mots et du papier. Ce stage est un voyage. Au final, j’ai paumé tous mes bagages, ma boussole et mes idées, pour retrouver des compagnons de route, aux regards comme des fenêtres.
J’ai presque tout jeté sur les rails pour retrouver ma dignité, ma qualité de présence, mon engagement, ma liberté, et mon sourire.
Merci. À tous et à la Vie. Merci pour vos failles, immenses. Et pour votre force, bien plus grande. Merci d’être si actifs dans ce laboratoire d’humanité…
Emma (17ans)
Ce fut une gerbe d’étincelles, faites de larmes et de rires. J’ai largué les amarres autant que j’ai pu, pour jaillir avec elles –mais pas toutes les amarres, je le sens bien–… La force générée par ce travail collectif est telle que je suis étourdie et je ne vois plus rien ce soir.
… J’aspire tellement à casser le moule pour que l’être vrai s’exprime complètement.
Prendre toute ma place et rien que ma place.
Martine
Je suis heureuse de la fluidité entre tous.
Chacun va de plus en plus vers sa propre réalité, sa nature profonde.
Je remercie ce fabuleux organe qu’est l’œil. Comme j’aime voir, vous voir. Découvrir la vision du cœur.
Je remercie aussi l’ouïe. Comme c’est bon de vous entendre avec l’oreille du cœur.
Merci la vie… comme c’est bon de vivre cette aventure de la conscience.
Blandine
J’ai vu crûment l’état du monde gagné par la folie, entendu clairement l’appel de la Vie à nous retourner « urgemment ».
La paix est entrée dans mon cœur, j’en suis la gardienne, je m’incline, je remercie et demande à la Vie de m’aider à ne jamais faillir à ma tâche, quelles que soient les conditions extérieures.
Alia, je te remercie de traduire ce qui t’est inspiré pour nous permettre de plonger en nous et de nous clarifier. J’ai grand besoin de toi pour la suite de notre travail comme j’ai besoin de chacun de vous.
Clotilde
Quand l'un de nous fait un pas, c'est tout le monde qui avance. Quand un autre voit plus clair, c'est la conscience de tous qui s'élargit. Je suis comblé, je me sens tout petit, mais tellement bien ainsi.
Hervé
Les 30 et 31 octobre, trois familles (parents et enfants) se sont retrouvées autour d’activités complémentaires : écriture et théâtre spontanés, temps d’échanges ou de silence, jeux et promenades… pour se découvrir et rencontrer les autres autrement. Il ressortait des bilans la volonté de poursuivre cette « aventure familiale ».
Je sens que l’on a bien avancé. Je me sens bien.
Benjamin (13 ans)
Un stage, comme tous les stages, exceptionnel. Un stage, comme tous les stages, stupéfiant. Un stage, comme tous les stages, unique. Ce stage, riche en émotions, m’a ému au plus profond de moi. Merci.
Julie (12 ans)
Comme des randonneurs sur un sentier, où chaque détour, chaque pas posé dans le fossé nous en écarte. Avec Alia en guide.
Mais moi, suis-je bien derrière, ou suis-je un peu à côté ?
Peut-être un peu à la traîne. Redressement, nouveau souffle.
Point de départ pour rattraper ceux qui sont devant, mais calmement.
Emma (14ans)
Sortir de sa bulle passe par le fait de s’oublier et de se relier aux autres. Même si ce n’est qu’une étape, elle est indispensable. Je le vois maintenant comme une évidence.
Mariana
Besoin d'avancer ensemble, parents et enfants.
Virginie
LES PROCHAINS STAGES A MARLANGES
Pour les adultes, du dimanche 30 décembre au mardi 1er janvier 2013
Pour les jeunes, les jeudi 3 et vendredi 4 janvier.
SCOOP
Lucie Leprêtre qui participe assidûment aux ateliers d'écriture depuis plusieurs années vient de sortir son
deuxième roman jeunesse "le garçon qui parlait au loup".
Le livre est en librairie depuis le 18 octobre 2012
.
Rendez-vous sur le site www.xoeditions.com/Le-garcon-qui-parlait-au-loup crée par XO éditions.
Pour les ateliers de la rentrée et tous les stages . . . . . . .

Consultez le Calendrier
LES ATELIERS SE DÉPLACENT
Vous souhaitez qu'un Atelier d'écriture spontanée soit organisé dans votre ville ou votre région, contactez-nous au 06 78 58 06 91