Stages et ateliers d'écriture

Septembre 2012
VIE DES ASSOCIATIONS
Provence
Centre
Limousin-Auvergne
Le stage de ressourcement et d'écriture du 26, 27 et 28 juillet qui s'est déroulé à la ferme des Soleils à Marlanges a réuni des personnes venant de plusieurs régions de France, mais aussi du Togo et du Québec. Un sentiment d'unité s’est rapidement installé entre tous, chacun s’est enrichi des points de vue et des témoignages des uns et des autres.
A l’issue de ces trois jours voici quelques bilans :
Je suis étonnée, encore une fois, de l’efficacité instantanée de l’atelier (…). Je propose que les ateliers soient remboursés par la sécurité sociale et subventionnés par les gouvernements des camarades qui nous rendent visite… Merci à tous d’être autant de miroirs de l’âme humaine, des miroirs réfléchissant la lumière.
Virginie L.
Je sens que j’ai beaucoup appris, mais pas avec la tête.
Je suis dans un état où je n’ai pas envie de réfléchir.
Je ne me sens pas de faire une conclusion développée de ces trois jours.
Je suis dedans encore. Je goûte encore.
Alors juste une phrase qui me vient : « je me sens fondre » !
Sylvie B.
Je repars en ressentant simplement en moi un changement sans nom, pour l’instant, et qui pourrait être quelque chose l’instant d’après à, Lomé, partout où je serai. Partir seulement conscient et confiant de quelque chose qui a bougé en moi, conscient de ne plus voir les choses comme avant, conscient qu’il s’agit d’un nouveau recommencement, comme un nouveau pas plus profond en moi-même.
Simon M.
Journée très dense qui m’a permis de voir clair sur mes entraves. Le passé qui me maintenait dans un immobilisme forcené, dans des certitudes, des idées toutes faites sur moi-même et sur les autres exerçait une dictature dans l’ombre. Elle s’est maintenant révélée. Je n’en veux plus. J’ai choisi la dictature de la vie : la seule dictature qui me rende libre et qui m’inonde de sa lumière.
Fabrice B.
C'est le grain de sable qui dérange qui permet à la perle du cœur de se former, c'est l'adversité assumée qui permet d'évoluer, c'est ce mélange d'ombre et de lumière qui nous ancre dans la réalité.
Merci pour vos témoignages et vos présences… Quand l'intériorité devient concrète, on devient... normal : attentif aux autres, moins centré sur sa petite personne, en un mot ouvert et effacé.
Ce stage a mis en évidence une nouvelle intégration de l'intériorité dans le cœur de chacun.
Corinne V.
Être à la hauteur de ses aspirations et être cohérent restent toujours à renouveler. Et voir plus clairement ses fonctionnements, ses manques de présences et ses petites trahisons ne peut se faire que grâce aux miroirs bienveillants de vos présences. Ces ateliers sont comme de l'or en barre sur le chemin de conscience.
Hervé L.
Puissent les traces de ce que j’ai vécu et entendu me guider dans mon quotidien pour vivre sans faille à la hauteur de mes aspirations profondes. Merci pour cet espace de silence et de liberté.
Clotilde D.
Ce qui me détourne de l’Axe : les pensées parasites.
La solution : La Pleine Présence.
Tout le temps, tout le temps.
Diriger toute mon attention, toute mon énergie sur le nouveau-né que je porte en mon cœur, et qui a besoin que je veille sur lui à chaque instant.
Lucie L.
Ce qui me fait du bien m'ouvre toujours aux autres ; cela se fait naturellement. C'est quand je m'oublie que je suis prêt à servir. M’ouvrir à la vie, laisser passer la lumière, accepter ce qui est. Le reste se fait naturellement.
Serge B.
Ce que j’aime, c’est l’imprévisible, être prêt à tout dans cet espace que l’on se donne pour évoluer ensemble et travailler sur la matière humaine. Pas pour la changer, mais pour l’éclairer. Il n’y a rien à gagner, juste à perdre, perdre notre inconscience pour rendre à l’existence son vrai sens d’être. C’est la vie de chantier que je préfère !
Catherine F.
Pour les ateliers de la rentrée et tous les stages . . . . . . .

Consultez le Calendrier
LES ATELIERS SE DÉPLACENT
Vous souhaitez qu'un Atelier d'écriture spontanée soit organisé dans votre ville ou votre région, contactez-nous au 06 78 58 06 91